Sélectionner une page

Le traitement du stress post-traumatique validé en 10 séances d’EFT ou moins

 
(Publication : 11 mai 2020)

A l’initiative de Dawson Church, Ph.D., chercheur en psychologie holistique et énergétique, plusieurs associations internationales ont collaboré depuis 2014 (dont Innersource, l’association anglaise AAMET et l’association américaine ACEP) afin d’évaluer l’efficacité de l’EFT pour traiter le trouble de stress post-traumatique et de mettre en place des protocoles de traitement clinique.

Les résultats de ces travaux …

Les résultats de ces travaux ont été publiés en juillet dans le Journal de Kaiser Permanente un des plus grands réseaux hospitaliers aux Etats-Unis qui, chaque année, soigne plus de 10 millions de personnes. Cette publication, évaluée par les experts de Kaiser Permanente, valide l’emploi des outils de la psychologie énergétique et notamment l’EFT (Techniques de libération émotionnelle) et propose des lignes directrices pour l’utilisation de l’EFT pour le traitement du TSPT (Church, Stern et al., 2017).

De nombreux essais contrôlés randomisés (ECR) sur l’EFT Clinique, développé par D. Church et ses pairs, ont montré que cette technique est extrêmement efficace pour traiter le TSPT en quelques séances de traitement seulement. Dans un essai clinique, les symptômes des anciens combattants ont diminué de 64% après seulement 6 heures de séances (Church, Hawk, et al., 2013). Une réplication de cette étude a révélé que 90% des anciens combattants étaient exempts de symptômes cliniques après avoir terminé le traitement et qu’ils n’ont pas récidivé plus tard (Geronilla et al., 2016).

L’EFT Clinique combine des éléments tirés des thérapies cognitive et d’exposition avec la stimulation manuelle de points d’acupuncture situés sur le visage, le torse et la main des patients. Une méta-analyse réalisée sur 7 essais randomisés contrôlés (la norme de référence des études) d’EFT pour le TSPT a révélé un effet de taille extrêmement important en raison du traitement EFT (Sebastian & Nelms, 2016). Il a été utilisé dans divers groupes de personnes traumatisées, y compris les anciens combattants, les victimes du tremblement de terre en Haïti (Gurret, Caufour, Church, Palmer-Hoffman, 2012) et les survivants du génocide du Rwanda.

Les méta-analyses sur l’EFT pour le traitement de l’anxiété et la dépression, les deux troubles comorbides communs aux personnes souffrant de TSPT, montrent également des effets importants du traitement.

Article-Traitement du stress post traumatique-Illustration-02

L’EFT une thérapie approuvée ?

Les lignes directrices de pratique sont des documents importants et influents parce que les professionnels de la santé mentale et médicale se tournent vers eux pour trouver les meilleures pratiques pour le traitement des conditions particulières telle que l’anxiété, la dépression ou le TSPT. Ces lignes directrices répondent à des questions comme : combien de séances sont-elles recommandées ? Combien de temps faut-il pour chaque séance ? Quel pourcentage de patients dont l’état de santé s’améliore ? Quels autres soins sont recommandés pour ceux qui ne le font pas ? Quel est le niveau de formation requis par les thérapeutes pour administrer efficacement le traitement ?

Les « guides de bonnes pratiques » publiés dans The Permanente Journal ont examiné 448 praticiens EFT et ont combiné leurs expertises avec les statistiques issues des essais cliniques sur l’EFT. Ils préconisent 5 séances espacées d’une heure d’EFT pour les personnes à risque de TSPT et 10 séances pour celles qui souffrent de symptômes avérés.

Au cours de la dernière décennie, le projet de traitement du stress des anciens combattants sans but lucratif (Stress Veterans Project) a offert des sessions d’EFT gratuites aux anciens combattants. Plusieurs centres d’anciens combattant aux Etats-Unis offrent un traitement EFT et un projet à grande échelle à Fort Hood, la plus grande base militaire aux États-Unis, a été lancé dans lequel les anciens militaires reçoivent une thérapie EFT de groupe.

Article-Traitement du stress post traumatique-Illustration-01

Un sergent qui a servi comme Médecin de l’armée américaine dans l’opération « Tempête du désert » témoigne ainsi de son expérience : «Après le traitement avec l’EFT, je me suis senti comme libéré d’une prison émotionnelle. Mon hyper vigilance grave a été dissoute. J’éprouve maintenant souvent de la joie et du bonheur. Mes blocages mentaux ont été supprimés. « 

De son côté, le capitaine George Peters déclarait ceci après avoir terminé le programme Stress Project :  » Durant 35 ans, j’ai vécu dans un état très précaire. Divorcé, licencié et craint de mes enfants à cause de mes réactions violentes à toute provocation. Six heures de traitement EFT m’ont donné les outils nécessaires pour changer. « 

La publication de ces lignes directrices par le « Permanente Journal » est susceptible d’accélérer l’acceptation des EFT en tant que thérapie approuvée dans toute l’administration des Anciens Combattants (VA). Avec de nombreux anciens combattants et leurs familles qui cherchent des traitements non médicamenteux sans effets secondaires, l’accès à EFT est devenu une priorité pour les organisations telles que le projet de stress des anciens combattants.

Références :

  • Church, D., Hawk, C., Brooks, A., Toukolehto, O., Wren, M., Dinter, I., & Stein, P. (2013). Psychological trauma symptom improvement in veterans using Emotional Freedom Techniques: A randomized controlled trial. Journal of Nervous and Mental Disease, 201(2), 153–160. doi:10.1097/NMD.0b013e31827f6351
  • Church, D., Stern, S., Boath, E., Stewart, A., Feinstein, D., & Clond, M. (2017). Using Emotional Freedom Techniques (EFT) to treat PTSD in veterans: A review of the evidence, survey of practitioners, and proposed clinical guidelines. The Permanente Journal, 21(2), 16-23.
  • Geronilla, L., Minewiser, L., Mollon, P., McWilliams, M., & Clond, M. (2016). EFT (Emotional Freedom Techniques) remediates PTSD and psychological symptoms in veterans: A randomized controlled replication trial. Energy Psychology: Theory, Research, and Treatment, 8(2), 29–41. doi:10.9769/EPJ.2016.8.2.LG
  • Sebastian, B., & Nelms, J. (2016). The effectiveness of Emotional Freedom Techniques in the treatment of posttraumatic stress disorder: A meta-analysis. Explore: The Journal of Science and Healing, 13(1), 16–25. doi:10.1016/j.explore.2016.10.001

Espace commentaire :

1 Commentaire

  1. Moussa

    Merci beaucoup, c’ est très intéressant

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D’autres articles sur le même sujet :

D’autres articles sur le blog :

Pin It on Pinterest